Jardin sous la neige

This entry was posted by on mercredi, 5 décembre, 2012 at
La neige au jardin

Quoi de plus beau qu’un jardin sous la neige

Lundi 3 décembre 2012. Le mois de décembre commence à peine que la première neige tombe déjà au jardin en plaine d’Alsace.

Une première neige timide qui ne tiendra pas longtemps mais qui suffira pour inquiéter tous les passereaux des environs.

Pour eux, la neige est synonyme de grand froid mais surtout de famine puisque les graines au sol ne seront plus accessibles. Résultat, affluence à la mangeoire qui est déjà connue de tous depuis quelques semaines.

C’est l’occasion de prendre des photos qui sortent de l’ordinaire grâce à des arrière-plans très clairs qui permettent de mieux faire ressortir les sujets principaux. Et surtout, c’est le moment idéal pour prendre en photo des sujets sauvages qui s’approchent rarement des maisons en temps normal.

 

 

Commençons par la classique mésange bleue qui répond toujours à l’appel, peu craintive elle offre malgré tout l’avantage d’avoir des couleurs vives qui permettent de réussir toujours de belles photos avec de beaux contrastes. C’est en plus un oiseau minuscule dont il est facile de faire ressortir la fragilité en photo. Un exemple ici :

Mésange bleue qui semble regarder le ciel d’un air inquiet

 

 

 

Mais avec la neige, il y a des oiseaux plus rares à prendre en photo comme le pic épeiche qui passe souvent au jardin mais toujours en coup de vent.

La neige aurait-elle fait disparaitre subitement ses réserves de nourriture pour qu’il se mette soudain en quête de nouveaux endroits lui permettant de passer l’hiver ?

Difficile à savoir avec certitude, mais ce qui est certain, c’est que c’est le moment ou jamais de le prendre en photo :

Pic épeiche sous la neige

Le pic épeiche devient tout de suite moins craintif quand tombe le neige au jardin

 

 

 

Et enfin, en bon blogueur que je suis j’essaie d’être, je vous ai gardé le meilleur pour la fin.

Pour les lecteurs assidus, ils se souviendront que c’est un oiseau que j’ai déjà eu l’occasion de voir au jardin mais une seule fois.

Pour lui aussi, la neige est un mauvais présage surtout qu’il a l’air plutôt grassouillet. Il aura besoin d’un maximum de réserve s’il veut réussir à passer cet hiver qui s’annonce rude.

Cet oiseau que m’attire tant, c’est le Grosbec casse-noyaux, cet oiseau au bec si imposant qu’on le mentionne dans son nom.

Par chance, j’ai réussi à l’avoir de prés et de profil, idéal pour apprécier son appendice à sa juste valeur 😉 :

Grosbec casse-noyaux à la mangeoire

Le Grosbec casse-noyaux nous fait l’honneur de sa visite à la mangeoire du jardin sous la neige

 

Vous l’aurez compris, j’attends avec impatience les prochaines neiges.

NB1 : Neige ou pas neige, vos commentaires sont toujours les bienvenus !

NB2: Pour ceux qui sont à la recherche d’autres photos d’oiseaux, suffit de cliquer sur le lien.

Vous aimerez peut-être

20 Responses to “Jardin sous la neige”

  1. Dans ma région nous n’avons pas de neige, mais le froid est au rendez-vous et je n’ai pas oublié nos petits amis, la nourriture les attends sur le balcon. Bonne fin de journée
    Brinounette Articles récents..Parc à huîtres dans le rivière de Landévant (Morbihan)My Profile

  2. J’adore tes photos, les oiseaux y sont toujours magnifiques 🙂
    Les pauvres zoziaux souffrent des rigueurs hivernales mais pour notre plus grand bonheur, ils se rapprochent de nos maisons.
    J’ai installé le « resto piaf » dimanche dernier, il ne neige pas mais depuis le début de la semaine il tombe une pluie glaciale.
    Bonne soirée

  3. Chez moi il n’y a que de la pluie.
    La mangeoire est bien en place mais il y a encore à manger dans la nature.

    Les mésanges connaissent l’adresse et ne tarderont pas à revenir
    Pyrros Articles récents..Idée cadeau pour les photographesMy Profile

  4. Pas encore de neige chez moi (ce qui impose certaines manipulations « photshopesques » 😆 ) donc à part les mésanges,les moineaux quelques merles et pies, pas d’autres visiteurs au jardin … ah si : un pivert qui picore dans l’herbe mais seulement les jours de mauvais temps ce qui n’est pas idéal pour les photos.
    Quelle chance avec ce gros bec. Je n’en ai vu qu’un une fois et d’assez loin.
    Bonne chasse hivernale (et photographique) Alex ! 😉
    Charly Articles récents..Belles américaines en Chartreuse …My Profile

  5. J’adore aussi admirer ces zoziaux qui se rapprochent de la maison mais je n’arrive pas toujours à prendre d’aussi jolies photos que toi! Quand j’ouvre la porte, ils s’envolent souvent de la mangeoire…
    Pas de Gros Bec chez moi mais mésanges, moineaux, rouge-gorge et pinson des arbres font déjà ma joie.
    Malo Articles récents..Mission accomplie Chef!My Profile

  6. julie

    je les adore nos passereaux sous la neige, ces petites boules de vie si fragiles dans ce grand désert tout blanc..
    belle atmosphère sur ces quatre photos, je suis fan..
    allez, il faut allonger la série, bonne continuation..

    • Quelques flocons sont retombés ce matin…

  7. Perle

    Tu vois ! Il est revenu le Grosbec, et pour notre plus grande joie car tu vas pouvoir nous le présenter sous toutes les coutures
    C’est toujours un plaisir de venir voir tes oiseaux !

    • Et pour moi, c’est toujours un plaisir de les prendre en photo.
      Merci d’être passée d’autant que tu sembles me porter chance ;).

  8. candy

    Bonjour, tu as de la chance d’avoir de si sympas et de si beaux oiseaux dans ton jardin. La neige les poussent vers nous pour notre plus grand plaisir. Chez moi, il y en a mais à travers la vitre tout le temps, c’est moins bien. A bientôt. 😀 Annick.

    • Juste pour info, le grosbec a été pris à travers ma vitre pourtant en double vitrage.
      Comme quoi, il ne faut pas négliger les oiseaux y compris derrière une vitre.

  9. Ed

    Pour moi aussi pas de neige encore, le froid s’installe et le « resto-oiseaux » est ouvert,ne pas oublier de mettre des boules de graisse

  10. Tu fais de très jolies photos animalières, moi, je ne suis pas douée pour leur tirer le portait, ils sont plus rapides que moi !
    Je n’ai jamais vu de gros becs chez nous, rien que des mésanges charbonnières ou bleues, rouges-gorge ou des moineaux …
    MC

    • Pas besoin d’être rapide pour prendre en photos des oiseaux sauvages, il faut au contraire être le plus lent possible.
      Il faut se poster à un endroit de préférence en étant caché et attendre qu’ils arrivent.
      Avec le froid qui se fait de plus en plus ressentir, pas la peine d’attendre longtemps.

  11. fifie34

    Belle série encore, avec la récompense du gros bec et la complicité de la neige ! un élément que j’aimerai bien avoir, mais chez nous c’est rare ! dommage car mes zozios deviennent de plus en plus familiers, je n’ai même plus besoin de camouflage, la seule règle, faire le moins de mouvement possible.
    Bravo à toi !

    • J’aimerai bien qu’ils se familiarisent avec ma mangeoire au même titre que les mésanges, verdiers et pinsons.
      Qui sait, avec le temps…

  12. Très jolies photographies. Le gros-bec est assez coutumier de mes mangeoires, et figure-toi que j’ai aussi eu la visite du pic épeiche cette semaine ! Est-ce que cela présage d’un hiver long et rude ??? en tout cas c’est toujours un grand plaisir d’observer ces oiseaux.
    Homedream Articles récents..Couleurs d’ailleurs…My Profile

  13. des beaux oiseaux bien accueillis dans les jardins ! Le tour des blogs montre que nombre d’entre eux sont des lieux de vie souriant. Bon dimanche dans ce joli jardin alsacien….

  14. Une belle douceur dans tes photos!

  15. ces photos sont vraiment très belles et la netteté exceptionnelle !